La vie quotidienne d'une famille thailsacienne

Que faisons nous ? Qu'avons-nous fait ? Qu'allons-nous faire ? Comment vont les filles ? Je vais essayer ici de répondre à ces questions et à d'autres.

22 octobre 2009

22 Octobre - Statistiques

L'espace d'administration de mon blog comprend un outil de statistiques qui me permets de connaître différentes informations relatives aux visites du site, dont la fréquentation moyenne et aussi la provenance (accès direct ou via un autre site) des visiteurs.

Si la fréquentation moyenne est de 30-40 visiteurs quotidiens en temps normal, elle a été multipliée par 2 et même par 3 au cours des quelques derniers jours. Mais pourquoi ?

Ce site, comme beaucoup d'autres, est indexé par Google et l'augmentation brutale du nombre de visites est le résultat direct de certains mots-clés présents dans mes deux derniers billets, je veux parler de Pattaya et de sexe (relisez mon billet du 17 octobre !!), objets de recherches incessantes sur le Web. Et comme je viens de nouveau de les employer, gageons que les visites seront toujours aussi nombreuses au cours des prochains jours.

Pour ne pas décevoir ces nouveaux visiteurs, j'ai donc décidé de publier quelques photos de Pattaya, notamment à l'attention de ceux qui sont en train de préparer un voyage en Thaïlande afin qu'ils puissent se rendre compte par eux-mêmes à quel point cette ville... euh... balnéaire, est représentative du pays du sourire.

Pour commencer, une vue générale du front de mer que certains considèrent typiquement thaïlandais (si, si, je ne plaisante pas : il existe des vacanciers qui viennent ici depuis des années en étant persuadés de se trouver en Thaïlande). Je précise que les deux photos ci-dessous ont bien été prises à Pattaya et non pas à la Grande Motte, ni à Palavas, ni aux Baléares.

_DSC2274 _DSC2293

_DSC2300

Sur le front de mer, de nombreux restaurant locaux typiques.

_DSC2303

_DSC2304 _DSC2326

Mais si Pattaya fait autant parler d'elle, c'est bien la preuve qu'elle présente un certain intérêt. En plus des thaïlandais de Bangkok qui s'y rendent régulièrement en famille pour le week-end, c'est assurément l'endroit où l'on compte le plus grand nombre de nationalités différentes. Un peu comme Coober Pedy en Australie, avec la différence c'est qu'ici les gens ne viennent pas pour chercher fortune, mais plutôt pour la dépenser.

Comme ce blog n'est pas à vocation soporifique, je ne vais pas me lancer ici dans un développement détaillé des quatre dynamiques fondamentales de l'existence, à savoir S'Alimenter, Se Reposer, Se Reproduire et Communiquer, ni de l'équilibre entre celles-ci, équilibre indispensable à la survie à long terme de toute forme de vie. Il me semble toutefois judicieux de préciser que la motivation profonde de la majorité des bipèdes que l'on croise ici se situe à des années lumières du maintien dudit équilibre et aurait plutôt tendance à favoriser considérablement la troisième dynamique au détriment de toutes les autres.

Du point de vue anthropologique, les créatures rencontrées à Pattaya seraient à classer dans la catégorie des homo erectus (homme dressé) plutôt que dans celle des homo sapiens (homme sage), avec parfois une tendance vers la sous-catégorie des homo quadripedus, surtout aux heures avancées de la nuit.

Vous l'aurez compris, tout ceci est à prendre avec humour et tout jugement serait nécessairement déformé et/ou conditionné par un environnement socioculturel aux valeurs totalement différentes (pour faire simple : "Mon dieu, ces gens ne sont pas comme nous !!").

Posté par Thailsacien à 09:02 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire